Stratégie et avenir de la profession dentaire

Bonjour à toutes et à tous. Je pense qu’il est temps de se préparer à ce qu’il est inéluctable maintenant, c’est à dire la signature de cette nouvelle convention. Au delà des insultes et des injures que se jettent à la tête certains, et qui mettent particulièrement mal à l’aise beaucoup d’entre nous, il faut envisager l’avenir le plus sereinement possible. J’entends déjà les esprits chagrins hurler au loup et penser que je prends parti pour l’une ou l’autre cause. Il n’en est absolument rien. Je tente d’analyser le plus objectivement possible la situation.L’activité dentaire en France est assimilable à une entreprise, n’en déplaise à certains. Au même titre que nos grandes entreprises, Il faut penser stratégie. Le gouvernement va obliger les cabinets dentaires à se positionner par rapport à cette stratégie. Stratégie de coûts, ou stratégie de différenciation ? Aux praticiens de s’organiser pour se situer, sans se tromper. L’idée aujourd’hui n’est pas d’envisager les moyens, mais la vision. Une fois celle ci déterminée, les moyens à mettre en œuvre seront la phase suivante à élaborer. Il ne faut pas oublier ce que profession libérale signifie. L’espoir, sans aveuglement, est le meilleur remède à la morosité qui plombe notre profession actuellement.

Demande de rappel